Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

04. Migrations critiques en Méditerranée : aspects théoriques et expériences empiriques
Séance de séminaire de Salvatore Palidda
Laboratoire méditerranéen de Sociologie - MIMED - MMSH
18 mai 2012, Aix-en-Provence

Dans le cadre du séminaire Lieux et territoires des migrations en Méditerranée, XIXe-XXIe siècles
 
Au-delà d’une dénonciation un peu simpliste du sectarisme ou du racisme des politiques, il revient aujourd’hui aux sciences sociales d’engager un travail critique de fond sur la manière dont les politiques européennes traitent des dynamiques migratoires sous l’angle exclusif d’un problème social et d’une menace. A travers la description fine des nouvelles routes migratoires et des conditions de vie des migrants transméditerranéens, les textes de l’ouvrage « Migrations critiques » mettent en évidence la complexité des formes de mobilités et de déplacement de part et d’autre des deux rives, et l’écart qui sépare aujourd’hui la réalité de la « condition migrante » et la représentation dont elle fait l’objet en Europe. 
 
 
Vendredi 18 mai 2012 à 14h
Salle G. Duby - Maison méditerranéenne des Sciences de l'Homme
Rue du Château de l'Horloge - Aix-en-Provence
 
Salvatore Palidda est chercheur à l'Université de Gênes, auteur de Migrations critiques - Repenser les migrations comme mobilités humaines en Europe, (Karthala, coll. Hommes et Société, 2011).

Présentation du séminaire sur le site de la MMSH







 

 

 


Mise à jour : lundi 25 septembre 2017
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0