Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

Marseille et l'Indochine
Exposition
Mémoires vivantes
19 au 23 novembre 2013, Marseille

Avec la construction de l’empire colonial les liens entre Marseille et l’Indochine se resserrent et se modifient. Ils sont dus pour l’essentiel à la position géographique de Marseille, son port, les activités portuaires et plus généralement l’ensemble des activités économiques. Tout cela fait de Marseille le port privilégié de l’Indochine. Ce sont ces liens que nous évoquons dans cette histoire racontée par les grands pères à leurs petits enfants. Les rendez -vous que l’ histoire a réservé entre le Vietnam et la France sont au nombre de quatre, au moins. Mais rien n’est plus difficile à supporter pour les comme pour les autres que les rendez-vous forcés ou manqués. N’est-il pas temps pour un rendez-vous qui pourrait se fixer d’un commun accord entre nos deux peuples? En 1936 le Front Populaire devait faire naître beaucoup d’espoirs, en France mais aussi en Indochine. Ils ne se réaliseront pas. Quand vient la Libération le vent d’espérance est encore plus grand. Au contraire la réalité sera la guerre, guerre inutile et perdue d’avance. Le rendez-vous sera manqué. En 1954 les accords de Genève pouvaient être l’occasion de retrouvailles et de coopération. Mais ici encore l’histoire va réserver au peuple vietnamien une nouvelle et dure épreuve avec la guerre américaine. En 1975 l’indépendance et la souveraineté du Vietnam retrouvées peut de nouveau laisser espérer. Mais rien ou presque ne se passe. Au centre de cette histoire et de ces rendez-vous, il y a l'histoire de Marseille.
 
 
Du 19 au 23 novembre 2013
Alcazar - Marseille 1er
 
Le 19 novembre à 18h
Projection de Cong Binh de Lam Lê, en présence de Pierre Daum, auteur de Immigrés de force
 









 

 

 


Mise à jour : mardi 14 novembre 2017
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0