Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

Les oubliés de Cassis
Projection et rencontre
Villa Méditerranée
21 mai 2013, Marseille

La carrière Fontblanche, l'un des derniers bidonvilles de France en bordure de Cassis. Un village sans nom, sans enfants ni femmes, qui abrite des Tunisiens venus dans les années 1970 pour construire les villas de la cité balnéaire. En octobre 2005, le village improvisé et insalubre où ils habitent depuis 35 ans est détruit et remplacé par une résidence sociale. Le documentaire de Sonia Kichah raconte la mémoire de ces hommes.
 
La réalisatrice Sonia Kichah a recueilli la parole rare de ces « oubliés de Cassis » que la municipalité a entrepris de reloger dans une résidence sociale en
2005, sur le site-même où ils vécurent près de 40 ans.
Elle rend compte de cette vie de petits riens dans ce village de planches et de tôles, avec seulement trois points d’eau pour une centaine d’hommes, tous recrutés dans le même village – Mareth, à 80 km de Djerba. Un petit bout de Tunisie reconstituée, mais sans les femmes et la famille, restées sur place mais dont ils subviennent aux besoins.

Vient le moment de ce déménagement. C’est le temps de nouvelles interrogations et angoisses. Comment vivre bientôt séparément, dans de petits studios, après des dizaines d’années de promiscuité mêlée de solidarité… ? Comment appréhender ce changement radical ?

Sonia Kichah filme les préparatifs de ce grand départ, cette peur d’être enfermés, le transit en mobil-home ou en hôtel le temps de la construction.
Un documentaire sensible sur la dignité.
 
 
 
Les oubliés de Cassis
Ecriture et réalisation : Sonia Kichah
France, 2008
Production : Da Productions & Seafilms
 
Mardi 21 mai à 19h
Villa Méditerranée - Esplanade du J4 (Marseille 2e)
Tarif : 5 € / 3 €
 

Présentation sur le site de la Villa Méditerranée







 

 

 


Mise à jour : mardi 17 octobre 2017
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0