Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

Les italiens du midi de la France dans la Grande Guerre
Conférence - Biennale +
Archives Départementales du Var
Jeudi 19 novembre 2015, Draguignan

À la veille de la Première Guerre mondiale, les Italiens représentent la première nationalité au sein de la population immigrée et sont majoritairement installés dans les départements du Sud-Est de La France. Depuis la fin du XIXe siècle, si leur apport au développement économique est indispensable, leur insertion à la société française ne s’est pas faite sans difficulté. Les manifestations de rejet s’inscrivent notamment dans un contexte de crise économique et social et sur fond de tensions entre la France et l’Italie qui, depuis 1882, a rejoint l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie au sein de la Triplice. En août 1914, l’Italie déclare toutefois sa neutralité dans le conflit qui se déclenche. Dans une atmosphère pesante pour les étrangers en France, les réactions des autorités et de l’opinion françaises à l’égard des Italiens sont ambiguës. Les immigrés transalpins se doivent d’afficher leur loyauté auprès de la France et certains vont même jusqu’à s’engager dans un corps de volontaire. L’entrée en guerre de l’Italie par la suite, en mai 1915, n’est pas sans conséquence sur les Italiens de France. Tout au long de la guerre, la question se pose de la participation à l’effort de guerre en France ou du retour au pays d’origine.

Avec Stéphane Mourlane, historien et maître de conférences à l'Université Aix-Marseille


Jeudi 19 novembre 2015 à 18h
Auditorium du Pôle Culturel Chabran
660 bd Kennedy
83300 Draguignan

+ d'infos sur le site des Archives Départementales du Var













 

 

 


Mise à jour : mardi 21 novembre 2017
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0