Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

Centenaire du génocide arménien : le cinéma témoigne
Cycle cinématographique
Cinéma Eden
16-19 avril 2015, La Ciotat

Dans le cadre du centenaire du Génocide des Arméniens, le Cinéma Eden à la Ciotat a programmé un cycle cinématographique, sur quatre jours, consacré à l’Arménie, la mémoire, l’histoire, la culture et le génocide des Arméniens.

Du 16 au 19 avril 2015
Cinéma L’Eden
Boulevard Georges Clemenceau
13600 La Ciotat
Tél. : 04 42 04 72 62

PROGRAMME

Jeudi 16 Avril - 15h

Le voyage en Arménie, de Robert Guédiguian (2006) - 2h05

Avec Ariane Ascaride, Gérard Meylan, Chorik Grégorian
Se sachant gravement malade, Barsam souhaite retourner en Arménie, sa terre natale, en laissant des indices pour que sa fille Anna puisse le rejoindre... Un voyage initiatique dont elle sortira grandie.
Tarif : 6.50 € / 5€ / 4 €

Vendredi 17 avril - 18h30,
Ouverture de la manifestation en présence de Jacques Kebadian, cinéaste documentariste engagé qui réalise de nombreux films liés à la mémoire arménienne.

Sans retour possible, de Jacques Kebadian et Serge Avédikian (1982) - 1h40

Montage de témoignages d’Arméniens rescapés du génocide perpétré par les turcs. Précédé du court-métrage Arménie 1900, un voyage dans l’Arménie historique à travers des cartes postales anciennes.
Tarif : 6.50 € / 4.50 €

Vendredi 17 avril - 21h15

Hommage à Aztavad Péléchian et Serge Avedikian : Les saisons d’Aztavad Péléchian. Chef d’œuvre de Péléchian, ce film poème évoque en une vaste parabole les moments déterminants de l’histoire arménienne.

Nous d’Aztavad Péléchian
A travers des archives, le quotidien de certains habitants d’Erevan. Une évocation poétique de l’humanité.

Chienne d’histoire, de Serge Avédikian
Film d’animation. Palme d’Or du court-métrage Cannes 2011.
Constantinople, 1910, trop de chiens èrent dans les rues de la ville. Pour l’Etat, une solution : la déportation.
Tarif : 6.50 € / 4.50 €

Samedi 18 avril - 18h

V comme Verneuil, de Arto Pehlivanian (2013) -1h22.
Ce film raconte la vie du grand réalisateur qui débarque à 4 ans à Marseille avec sa famille rescapée du génocide arménien. Cinéaste populaire, il tourne avec les plus grands (Gabin, Delon, Ventura) avant de révéler ses origines arméniennes avec son film « Mayrig ». En présence du réalisateur.
Tarif : 6.50 € / 4.50 €

Samedi 18 avril - 20h30

Piano et poésie : Lecture de poèmes arméniens extraits de l’ouvrage « Une anthologie de la poésie arménienne contemporaine » (Ed. Parenthèses, 2006) ; témoignages. Précédé du court-métrage de Gérard Hovakimian Du côté d’Erzeroum (11 min) Par la comédienne Anny Romand, et Alexandre Eghikian au piano. Tarif : 6.50 € / 4.50 €

Dimanche 19 avril - 18h30

The Cut, de Fatih Akin (2014) - 2h18.
Avec Tahar Rahim, George Georgiou, Akin Gazi, Numan Açar, Makram Khoury et Simon Abkarian. Un survivant du génocide arménien de 1915 tente de retrouver ses deux filles. Il part de Syrie, traverse la Turquie, le Liban et Cuba. Une épopée humaniste très documentée.
Tarif : 6.50 € / 5€ /4 €










 

 

 


Mise à jour : mercredi 20 septembre 2017
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0