Imprimer
Réduire la taille du texte
Aggrandir la taille du texte

"Archéologie et ethnologie : le poids des héritages"
Table ronde, Concert, Exposition
MuCEM
15 mai 2017, Marseille

La conquête de l’Algérie par la France au XIXe siècle coïncide avec l’émergence de nouvelles sciences - archéologie puis ethnologie -, mises à profit pour une meilleure connaissance de ces nouveaux territoires et populations. Le lien entre savoirs et pouvoirs en temps colonial a durablement marqué ces pratiques, jusqu’à aujourd’hui.

Les relevés d’architectures antiques dessinés par Amable Ravoisié lors de l’expédition de 1840 ainsi que des poteries kabyles collectées plus récemment par les époux Henriette et Gabriel Camps sont aujourd’hui présentés au Forum du J4 : ils ouvrent à la discussion sur les usages coloniaux des patrimoines de la vie quotidienne et leurs répercussions actuelles.

Table ronde avec Nabila Oulebsir (historienne et architecte), Mounir Bouchenaki (archéologue) et Benoît de l’Estoile (anthropologue) sur le thème "Archéologie et ethnologie : Le poids des héritages".

Concert par un ensemble trio de gharnati, composé de : Fouad Didi (violon, chant), Farid Zebroune (mandole) et Youcef Kasbadji (derbouka).
Le « gharnati » est la forme musicale arabo-andalouse issue de la grande école de Tlemcen, transmise par les réfugiés andalous. Autre variante, le malouf est un répertoire provenant de Constantine.

Partenariat musical proposé par la Cité de la Musique de Marseille.

Cet événement a lieu dans le cadre de l’exposition : Algérie-France, La voix des objets


Lundi 15 mai 2017
Musique : A partir de 19h en ouverture et clôture de la table ronde
Table ronde : 20h

Auditorium Germaine Tillion
MuCEM
7, Promenade Robert Laffont
13001 Marseille

Entrée libre

+ d'infos sur le site Internet du MuCEM











 

 

 


Mise à jour : mardi 14 novembre 2017
| Mentions légales | Plan du site |> RSS 2.0